Les problèmes les plus fréquents des matelas

pexels-max-vakhtbovych-7166556

Un bon matelas n’est pas forcément cher. Que vous choisissiez les modèles les plus exorbitants ou les plus abordables, à un moment donné, ils s’usent tous. Il se peut aussi que certains signes de faiblesses apparaissent au bout de quelques mois d’utilisation. Quels sont alors ces problèmes fréquents des matelas ? Et comment les reconnaitre ?

La transpiration : source de dégradation rapide du matelas

Les sueurs et les fortes transpirations pendant la nuit accélèrent le vieillissement de la literie. Au bout de quelque temps, des traces d’humidité commencent à se former sur la structure. Elles deviennent apparentes même si vous avez recours à des housses imperméables. C’est là que surviennent les soucis de moisissures, vous exposant à des problèmes d’allergies et à d’autres maladies. Ainsi, il ne faut pas attendre les moisissures pour changer de literie.

En outre, il se peut que les soucis de moisissures et d’humidité touchent votre sommier. Dans ce cas, pensez à changer le matelas et le sommier en même temps. Si vous changez juste la couchette et utilisez toujours le même sommier, votre nouvelle literie ne tiendra pas quelques mois pour montrer ses limites.

Changer votre matelas tous les 10 ans maximum

La durée de vie moyenne de tous les matelas est de 10 ans. Celle-ci correspond à 30 000 h de sommeil. Cette règle de base reste de rigueur, qu’importe la nature de votre literie : en mousse à mémoire de forme, en latex, à ressorts…

Le produit a perdu sa résilience une fois qu’il retient les traces de votre corps quelques minutes, voire des heures après votre réveil. Il ne parvient plus à retrouver sa forme initiale et semble s’être affaissé. Et même si votre futon ne montre aucun de ces signes, il est impératif de le changer au bout de ces 10 ans.

Souvent aussi, la morphologie de l’utilisateur change au fil des années. Vous pouvez gagner du poids ou en perdre. Ainsi, votre literie n’est plus adaptée à votre corpulence. Il faut savoir que les personnes opulentes doivent privilégier les matelas fermes. Et c’est le contraire pour ceux qui ont fait beaucoup de régimes pour devenir plus minces. Dans les deux cas, le changement du matelas s’impose.

Un matelas qui s’affaisse

Comment être sûr que la suspension de votre matelas s’atténue ? Comment définir la qualité de soutien qu’il vous fournit ? Est-ce que le confort de votre lit a changé ?

Pour répondre à ces multiples questions, pensez à diagnostiquer votre literie. Mesurez l’accueil de son soutien grâce à la première sensation que le matelas vous fournit. Le moelleux et le confort sont-ils au rendez-vous ? Si le lit est devenu raide, il y a un souci au niveau du latex qui le compose ou encore au niveau de ses ressorts ensachés.

Il y a un problème d’affaissement quand la couchette a perdu plus de 20 % de sa hauteur initiale au bout de quelques mois d’utilisation. Des signes comme la perte de tonicité du lit, la déformation à certains endroits, la formation d’une sorte de cuvette au fond du matelas… apparaissent. Vous commencez aussi à ressentir l’inconfort, les douleurs cervicales ou dorsales au réveil. N’attendez plus alors pour changer votre matelas.

Inayya, le matelas de vos plus beaux rêves

Promo !
inayya_matelasseul_1500x900_D3X6764_1500x900
448.00996.00 TTC
Choix des options
airflow-photo
249.00699.00 TTC
Choix des options
Promo !
oreiller aloe vera Inayyainayya_oreillers_1500x900
63.20 TTC
Ajouter au panier